L’IDRRIM publie une note d’information consacrée aux « Revêtements Superficiels Combinés (RSC)».

JANVIER 2018
Notes d'information

Cette note vise à informer la communauté routière sur cette nouvelle technique permettant de combiner les avantages des ESU et des MBCF.

Ces dernières années, une nouvelle technique est venue étoffer la gamme des revêtements superficiels. Il s’agit d’un complexe associant un Enduit Superficiel (ES) spécifique (maille ouverte) et un Mélange Bitumineux Coulé à Froid (MBCF), appelé Revêtement Superficiel Combiné (RSC). Cette technique est aujourd’hui proposée par la plupart des entreprises routières.

L’objectif de cette note est d’informer la communauté routière sur cette nouvelle technique qui permet de combiner les avantages des Enduits Superficiels d’Usure (ESU), selon la NF EN 12271, et des Matériaux Bitumineux Coulés à Froid (MBCF), selon la NF EN 12273, en minimisant leurs inconvénients et en augmentant leur durabilité.

La technique des revêtements superficiels combinés peut être utilisée dans deux domaines :

  • Le domaine de l’entretien courant des chaussées.
  • Le domaine des techniques d’attente sur des supports fatigués sous faible trafic. L’évaluation du comportement à court et moyen terme dans ce cadre restant à évaluer.

Cette note fournit notamment aux Maîtres d’Ouvrage certains éléments d’aide à la décision pour intégrer progressivement cette technique dans leur politique d’entretien des chaussées.

+ Télécharger la note d'information n°35

> Sommaire 

  1. Préambule
  2. Généralités - Définition
  3. Etat de l’art
  4. Etapes de réalisation
  5. Evaluation de performance
  6. Aide au choix : Conseils aux maîtres d’ouvrages
  7. Conclusions
  8. Annexe