Laboroute


Les entreprises routières et les organismes publics et privés disposent de laboratoires leur permettant d'effectuer des études de formulation et de caractérisation de produits ainsi que d'assurer des contrôles de fournitures, de fabrication, de mise en oeuvre et de réception de travaux routiers.

Ces laboratoires, au-delà de la qualité des prestations qu'ils assurent, ont besoin d'une reconnaissance formelle de leur compétence pour la réalisation des essais. Pour cela, une commission paritaire Maîtrises d'Ouvrage / Profession a été mise en place afin d'établir les conditions de cette reconnaissance.

Cette commission, appelée Laboroute, gère les agréments "Laboroute" délivrés sur la base d'un référentiel établi dans ce cadre paritaire. Elle constitue l'interface entre le Comité et les laboratoires qui souhaitent bénéficier de l'agrément "Laboroute".

Actuellement 76 laboratoires et 47 de leurs antennes, soit un total de 123 sites, bénéficient d'un agrément :

  • 42,11 % sont des laboratoires d'entreprises routières (COLAS, EIFFAGE INFRASTRUCTURES, EUROVIA )
  • 40,79 % sont des laboratoires privés indépendants
  • 17,10 % sont des laboratoires issus ou appartenant encore au domaine public "Equipement".

> Pour un maître d'ouvrage, choisir un prestataire agréé Laboroute c'est :

  • Donner la préférence à une qualification reconnue
  • Disposer d'un gage de confiance accordé par l'IDRRIM

> Pour un laboratoire routier, disposer de l'agrément Laboroute c'est :

> Donner la garantie d'essais réalisés :

  • suivant les normes et règles en vigueur
  • avec du personnel formé et compétent
  • avec du matériel fiable et étalonné

> Donner l'assurance aux donneurs d'ordre d'une réalisation d'essais dont la réalisation est non contestable

> Bénéficier d'une reconnaissance et d'une qualification de ses compétences

> Enquête sur les difficultés rencontrées pour appliquer des normes d'essais

La commission Laboroute a réalisé en 2011 et 2012 une enquête sur la difficulté d'application de normes. Plus de 300 réponses ont été reçues. Les demandes des laboratoires et réponses apportées par la commission sont regroupées dans le tableau à télécharger.

> Réponses apportées par la commission Laboroute :

Plusieurs laboratoires ont fait état de difficultés pour appliquer certaines normes d'essais. Pour essayer d'y répondre, la commission Laboroute a réalisé en 2012 une enquête auprès des laboratoires agréés.

L'ensemble des questions posées par les laboratoires et des réponses apportées par la commission est rassemblé dans le tableau ci-dessous. L'objectif est d'harmoniser les pratiques des laboratoires agréés. Certaines demandes sont adressées aux Commissions de normalisation concernées pour information et/ou suite à donner.

Rappel des définitions des cas :

  • Cas 0 : demande ne constituant pas, au sens de la norme, une dérogation
  • Cas 1 : demande de dérogation de confort ou ayant une influence sur le résultat de l'essai: refus
  • Cas 2 : la demande de dérogation est recevable sous réserve de justification par le laboratoire qu'il n'y ait pas d'écart significatif de résultat. La commission de normalisation concernée est informée.
  • Cas 3 : la demande de dérogation est recevable car elle ne modifie pas les résultats. Il est proposé une révision de la norme.
  • Cas 4 : la demande de dérogation est recevable dans l'attente d'une justification, eu égard aux contraintes matérielles. La commission de normalisation concernée est informée.
  • Cas 5 : existence d'une nouvelle version de la norme depuis la réception de la demande de dérogation.

+Télécharger le tableau : Difficultés d'application des normes